Comment créer ton job idéal ?

par | 25 Sep 2019 | Entrepreuneuriat | 1 commentaire

 Avant de créer ma boîte, j’étais loin d’être épanouie professionnellement… Je ne trouvais pas ma place et j’avais terriblement peur de m’engager sur le long terme auprès d’un employeur. Et puis un jour, je me suis tournée vers ce qui résonnait en moi depuis plusieurs années : l’entrepreneuriat ! Et je ne regrette pas. C’est un peu comme si j’avais enfin compris le sens du mot « liberté ». Pour certaines, une réorientation aurait suffi, moi j’ai ressenti le besoin de créer mon propre job. Dans ce billet, je t’explique pourquoi et comment j’y suis parvenue.

Pourquoi ne pas créer ton propre job ?

« Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grande ? », voilà une question qu’on nous pose dès notre plus jeune âge et qui pourrait nous donner l’illusion qu’on a réellement choisi la carrière qui s’offre à nous. Sauf que dans les faits, jusqu’à un certain âge, nous dépendons en grande partie de nos parents… Voilà la première raison qui pourrait te pousser à te réorienter aujourd’hui.

Au-delà de ça, certaines d’entre nous ont peut-être eu la possibilité de suivre le cursus qui leur faisait envie. Une part d’entre elles s’épanouit pleinement dans son quotidien… J’en ai de beaux exemples autour de moi et je trouve ça génial ! 👌

Mais une autre partie d’entre nous peut, malgré un parcours sans faute, connaître la désillusion. C’est parfois difficile d’admettre que ce que tu fais ne te plaît pas autant que tu l’avais espéré. Ou encore que tu ne te sens plus en accord avec les valeurs de ton domaine d’activité, qu’on t’en demande trop ou que tu as l’impression de perdre pied… Rares sont celles qui ne passent pas par des phases difficiles avant de décider de prendre les choses en main.

TU PEUX CHANGER LES CHOSES !

Heureusement, rien n’est figé et si ton quotidien ne te botte pas tant que ça, il est peut-être temps d’essayer une autre voie : la tienne ! La 3ème raison qui pourrait te pousser à créer ton propre emploi, ce serait d’en créer un qui te ressemble et qui s’adapte à tes besoins. Un job qui te permettra de gagner en autonomie et liberté, que tu auras du plaisir à exercer et grâce auquel tu te sentiras utile et valorisée ! ✨ Ça te fait peur ? Rassure toi, tu as toutes les ressources en toi pour réussir !

 

Comment créer ton job idéal ?

RÉFLÉCHIR AU JOB QUI TE PLAIRAIT 💭

La première étape pour donner forme à la vie de tes rêves, c’est d’apprendre à te connaître. C’est un processus assez long et pour lequel il existe beaucoup d’outils… Je pense, entre autres, au Human Design (que j’apprécie particulièrement), mais surtout au fait d’apprendre à s’écouter et à se poser les bonnes questions.

Pour faire avancer ta réflexion sur ton avenir professionnel, je te propose qu’on se concentre sur un outil de développement personnel appelé l’IGIKAI.

✏️ La première étape de l’IGIKAI c’est de mettre le doigt sur ce que tu aimes vraiment ! Pour ça, je t’invite à :

  • Faire la lister tes centres d’intérêt,
  • Essayer de te souvenir des moments où tu te sens terriblement bien,
  • Te demander ce que tu aimerais faire si tu en avais le temps et l’argent.

✏️ Ensuite, liste ce pour quoi tu es douée ; ce que tu réussi généralement sans que ça te demande trop d’efforts.

✏️ Enfin, réfléchis à ce dont le monde a besoin. Il y a certainement une cause qui te tiens à cœur ! Je suis sûre que tu peux trouver le moyen de lier tes convictions à une activité pour laquelle il y a de la demande. Cela te permettra de parvenir à gagner ta vie, c’est d’ailleurs le 4ème point de l’IGIKAI.

L’objectif de cet exercice, c’est que tu parviennes à dégager des pistes professionnelles intéressante. Et à terme, de trouve le JOB qui te permettra de proposer tes compétences à des gens qui en ont besoin tout en faisant ce qui te plaît. J’aime particulièrement l’ajout d’une dimension éthique et sociale à cet exercice car c’est grâce à ça que tu te sentiras cohérente sur le long terme.

 

ÉTUDIER 🔎

Lorsque je te parle d’étudier ton projet, tu peux penser à une étude de marché. Je ne vais pas te mentir, ce sera un indispensable avant de te lancer mais dans un premier temps, je me permets d’insister sur quelque chose de beaucoup plus simple…

Je vois souvent des gens qui ne veulent pas partager leur idée de business de peur qu’on la leur vole. Et c’est, à mon sens, une erreur ! En effet, discuter de ton projet autour de toi ça va te permettre de voir comment ton idée est perçue, si elle semble réellement créatrice de valeur ajoutée et s’il y a des choses auxquelles tu n’as pas pensé. Bien sûr, pas besoin de mettre la Terre entière au courant mais parles-en à personnes à qui tu peux te confier : des proches, des ami.e.s ou des personnes qui pourraient être intéressées par tes services (via un questionnaire en ligne, par exemple).

Souvent, c’est compliqué d’échanger à ce sujet avec nos proches car ils nous transmettent leurs craintes et leur croyances limitantes plutôt que de nous pousser vers l’avant… Mais ça reste important de se sentir soutenue et de bénéficier de conseils avisés alors n’hésite pas à te faire accompagner dans la création de ton entreprise. Tu peux te tourner vers une structure publique (telle que la CCI), une couveuse, un incubateur ou encore, un.e coach. N’hésite pas à m’écrire pour en discuter d’ailleurs, ça peut-être un premier pas.

 

AGIR 👊

Une fois que ton projet s’est précisé, que tu sais ce que tu veux faire, il est temps de faireÉlabore ton plan d’action et garde en tête que tu ne pourras jamais tout prévoir. Quoique tu fasses, il y aura toujours des imprévus et il vaut mieux que tu sois flexible (et que tu relativises) !

La meilleure méthode que je connaisse pour atteindre un objectif c’est de le décomposer en actions simples. Ça te permet de lister l’ensemble des tâches à effectuer ! Ça va t’aider à estimer le temps nécessaire pour atteindre ton objectif et, ça te permet de rester motivée. Je m’explique : quand un objectif traîne en longueur, c’est quand même beaucoup plus agréable de pouvoir te dire « j’ai déjà fait ça, ça et ça… » plutôt que « je ne suis toujours pas parvenue à créer le job qui me correspond ». Good vibes first, on est là pour se faire du bien 😉.

Une fois ton plan détaillé, tu vas peut-être te rendre compte qu’il y a des choses que tu ne sais pas faire. À ce moment-là, soit tu auras de nouvelles compétences à acquérir, soit il faudra que tu prévoies de déléguer.

Attention à ne pas entrer dans le piège du « je me lancerais quand je saurais faire ça ». Personnellement, si je ne me pose pas les bonnes questions, je pourrais me trouver tout un tas de nouvelles choses (pour ne pas dire « excuses ») à apprendre avant de vraiment franchir le pas… Sauf que la confiance vient en faisant ; tu n’as pas à attendre de tout maîtriser pour te lancer. Pour apprendre à faire et surtout à bien faire : il faut faire.

 

Pour conclure…

Comme chaque semaine, j’espère vivement que cet article t’aidera à avancer vers plus d’épanouissement et de liberté 💙.

Je suis sûre que tu peux apporter quelque chose de fantastique à ce monde à travers ton job. Bien entourée, avec une bonne dose d’introspection, un peu de méthode et beaucoup de motivation, tu vas y arriver !

Si tu as envie de me parler de ton projet, à nouveau, je te rappelle que je serais ravie d’en discuter avec Toi  💬

1 réflexion au sujet de “Comment créer ton job idéal ?”

Laisser un commentaire

dix-huit − 11 =