Garder la motivation en tant que freelance

par | 6 Nov 2019 | Entrepreuneuriat | 1 commentaire

Parmi les questions qu’on me pose régulièrement il y a « mais comment tu fais pour réussir à travailler de chez toi ? ». Souvent suivi de « moi je pense que je passerais ma journée dans le canap’ ». So, today… réponse collective ! Je t’explique comment je fais pour entretenir ma motivation et réussir à travailler dans mon salon ! 👩‍💻

L’art de s’imposer un peu de discipline

Il m’arrive de travailler depuis mon canapé. Mais on ne va pas se mentir, je suis nettement moins efficace. Pour répondre à mes mails, programmer les publications de mes client.e.s ou faire des esquisses, ça va. Mais pour le reste, si je ne suis pas bien installée, le temps que je passe sur une tâche passe du simple au double. Ma première clé pour booster ta motivation, c’est de t’aménager un espace agréable où tu pourras travailler sereinement. N’hésite pas à le décorer à ton goût et selon tes besoins pour être ravie de t’y installer le matin.

Je ne suis pas très fantaisiste dans mes horaires de travail. S’il m’arrive (rarement) de traîner au lit, de terminer ma journée plus tôt ou de la poursuivre jusque tard certains jours… Globalement, je fais en sorte de commencer vers 9h, de prendre une pause en même temps que mon Amoureux à midi et de terminer avant 18h30. C’est important pour moi de me poser un cadre horaire, car ça me permet de me motiver en me disant « aller, en 2h je termine ça ! ». Ça me permet aussi d’être disponible en même temps que la plupart des gens : à savoir en soirée ou le week-end, ce qui est plutôt positif pour ma vie sociale.

Et aussi surprenant que ça puisse sembler à certain.e.s : je ne réponds jamais au téléphone. Je ne sais pas si ça à un lien avec mon aversion pour les appareils qui bipent (micro-ondes, machine à laver…), mais j’ai aussi coupé mes notifications. D’ailleurs, je laisse mon téléphone en silencieux 90 % du temps, l’écran contre la table. Je te conseille vivement de faire pareil si tu as tendance te laisser facilement distraire. Ça t’évitera de casser tes moments de flow et d’amocher ta motivation.

 

S’organiser pour rester motivée

Personnellement, je trouve ça beaucoup plus facile de maintenir ma motivation quand je sais où je vais. C’est la raison pour laquelle je fais en sorte d’avoir des objectifs clairs (et S.M.A.R.T). J’ai des objectifs à long terme vers lesquels je fais en sorte d’avancer petit à petit. Chaque mois et chaque trimestre, je planifie les semaines à venir. D’ailleurs, j’ai un carnet dédié à mes objectifs et je le consulte de temps en temps pour voir mes avancées. N’hésite pas à essayer, ça peut peut-être t’aider ! 💡

Au quotidien, je fais partie des gens qui ne peuvent pas se passer d’une To Do List. Écrire a toujours été très libérateur pour moi… Donc chaque soir, je vide mon cerveau en préparant ma To Do du lendemain. Je n’ai pas de routine établie alors ça m’arrive d’oublier. Mais je regrette vite, car noter me permet d’éviter à des pensées « parasites » de surgir quand je veux déconnecter. Je fais partie de la #TeamPapier, mais en ce moment je teste l’appli’ Wunderlist (dispo sur iOS et Android) et ça me plaît bien.

Tout ça me permet d’anticiper un minimum les choses. J’évite les mauvaises surprises et je me réjouis d’avoir du pain sur la planche. Le fait de voir que mes semaines et que mes mois se remplissent à l’avance m’aide à maintenir mon niveau de motivation. J’ai des choses à faire et je sais pourquoi je les fais puisque tout tend vers des objectifs de vie qui résonnent en moi ✨

 

Prendre le temps de déconnecter

Je vis très bien la solitude, mais je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde. Pour sortir un peu de chez Toi, tu peux t’inscrire dans un espace de coworking. C’est chouette, car ça te permet de discuter entre deux sessions de travail et de t’ouvrir à de superbes opportunités. Je ne le fais pas personnellement, car je préfère travailler de chez moi. Mais il m’arrive de temps en temps de ressentir le besoin de changer un peu mon cadre de travail : dans ce cas, je vais travailler dans un café disposant d’un espace de coworking (et plus rarement à la bibliothèque).

L’un des conseils que je vais te donner, mais que j’ai le plus de mal à suivre c’est : « prends des pauses » ! Tu peux utiliser la méthode Pomodoro qui alterne des cycles de travail et des temps de pauses. Après 25-35 min de travail, tu t’accordes 5 minutes de pause, et une fois que tu as enchaîné 4 cycles de travail, tu te prends une pause de 20-30 minutes. Cette méthode ne me convient pas, car j’ai tendance à être absorbée par ce que je fais… Alors j’essaie de penser à prendre une pause à la fin de chaque tâche, mais c’est loin d’être un automatisme 😅

Si je ne suis pas très rigoureuse sur mes temps de pauses, je fais quand même en sorte de bien déconnecter. Je prends le temps de m’aérer l’esprit en allant boire un thé, faire un tour, passer un coup de fil à quelqu’un qui me boostera à coup sûr ou faire du sport (quasi-quotidiennement). Je fais aussi en sorte de m’accorder de vrais temps off. Ça me permet d’avoir vraiment envie de reprendre et même de laisser germer de nouvelles idées 🌱 !

 

Les astuces toutes simples pour se motiver

Jusqu’ici je t’ai parlé de ma manière de rester motivée sur le long terme. Je voudrais aussi te partager quelques astuces toutes simples qui boostent ma motivation en un rien de temps ! Pour commencer, je fais en sorte de bien manger, de bien boire et de bien dormir. Une alimentation trop grasse ou trop sucrée plombe ma motivation, le manque de sommeil aussi 👎

Souvent je prends le temps de m’étirer au réveil pour dynamiser mon corps et mon cerveau. Aux grands maux, les grands moyens ; il y a des jours où je fais même quelques minutes de planche ou une série de squats 💪. Ça m’est aussi arrivé de le faire entre deux tâches pour me donner un « coup de fouet » (#MonPirePatronCestMoi). Pourquoi ça fonctionne ? Parce que le sport permet à ton corps de libérer de la dopamine. Une « hormone du bonheur » qui te booste et développe ton attention !

Autre astuce motivation : la musique🎶 ! Cette fois-ci c’est la dopamine qui entre en jeu, l’« hormone du plaisir immédiat ». Et là encore, ça marche ! Parfois quand je me démotive, je prends aussi une petite pause pour dessiner, faire du yoga ou méditer… N’hésite pas à essayer ; je suppose que ça fonctionne avec toutes les activités artistiques ou créatives requérant toute ton attention. L’idée c’est que ton esprit se vide pour mieux reprendre ensuite.

Enfin, j’en ai déjà parlé dans un article, mais je pense que c’est important de te récompenser. Que ce soit sous forme de carotte (« quand j’ai terminé ça, je m’accorde ça ») ou de façon plus spontanée ; je suis sûre que ça te fera du bien. D’ailleurs j’aimerais insister sur le fait qu’il faut que tu prennes le temps de faire des choses qui te font vraiment plaisir : à commencer par ton travail. Écoute-toi, fais-toi du bien et tout repartira de plus belle !

 

Accepter les baisses de motivation

Bien sûr, je suis comme tout le monde, j’ai des jours où ça va et d’autres où chaque détail me semble être une montagne à gravir. J’ai appris à accepter ces moments et à ralentir. C’est généralement lié à mon cycle… du coup ça me permet d’anticiper. Je sais qu’il y a deux jours dans le mois où je vais avoir envie de rester emmitouflée dans un plaid alors j’adapte mon emploi du temps en fonction. Quoi qu’il en soit, je pense que c’est essentiel d’accepter de ne pas être à 200 % en permanence. Quand je me mets un peu trop la pression, je me rappelle que « je n’ai pas quitté le salariat pour m’imposer moi-même un rythme qui ne me convient pas ».

Quand on se lance, on peut parfois avoir tendance à se comparer avec d’autres entrepreneurs : « il.elle a réussi à faire ça », « son compte Instagram bat des records »… Mais gardons en tête qu’on est tous différents. On a tous une façon de faire différente, un passé et des aspirations différentes… donc fatalement nos résultats seront différents. Et c’est très bien comme ça !

 

Pour conclure…

Voilà, cet article touche à sa fin, j’espère avoir réussi à t’aider si tu cherchais des astuces pour te motiver. N’oublie pas que la réussite n’est pas un sprint, mais une course de fond ; trouve ton rythme, essaie d’être régulière et n’oublie pas de t’accorder des temps de repos.

Laisser un commentaire

onze − 6 =