Gérer une baisse d’activité quand on est entrepreneure

Que tu sois coach ou tout simplement entrepreneure, c’est probable que le niveau d’activité de ton entreprise soit revu à la baisse de temps en temps… L’épidémie de Covid-19 dans laquelle nous évoluons actuellement implique un changement de rythme de travail pour bon nombre de freelances. Plutôt que de céder à la panique et risquer de vibrer des énergies basses (qui n’attireront que du négatif), voici quelques conseils pour profiter au mieux d’une période où ton activité tourne au ralenti.

Profiter d’une baisse d’activité pour faire le point…

Sur toi et sur ton business ✨

Et si ce ralentissement était une invitation à faire le point sur ton activité ? Tu pourrais en profiter pour faire un bilan sur l’entrepreneure que tu as envie d’être et sur l’entreprise que tu as envie de développer. Tu pourrais aussi en profiter pour te demander si la clientèle que tu as eu jusqu’ici est celle qui te fait vibrer ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas en profiter pour apprendre à mieux la connaître ? En échangeant davantage avec elle sur les réseaux sociaux ou en lui proposant de répondre à un questionnaire.

Sur tes objectifs 🎯

C’est peut-être aussi le moment idéal pour faire le point sur les objectifs que tu t’es fixés cette année. Au jour d’aujourd’hui, penses-tu réussir à les accomplir ? Que pourrais-tu faire de plus pour les dépasser ? Dans un article que j’ai partagé au début de l’année, je te proposais de réaliser une « Life Wheel » pour évaluer les différents aspect de ta vie, ça peut être le bon moment d’en refaire une et d’essayer d’apporter plus d’équilibre dans les domaines qui comptent le plus pour toi.

Bien sûr, le meilleur moyen d’attendre tes objectifs, c’est ensuite de les planifier… ça tombe bien, tu as le temps de le faire. Mais ne planifie pas trop, ne peaufine pas trop… car « fait vaut mieux que parfait » comme dirait Élodie d’Objectif Lune Coaching. Le perfectionnisme peut être particulièrement bloquant, n’hésite pas à te lancer et à ajuster ensuite ; tu en apprendras certainement beaucoup plus !

Sur ton organisation et tes process 📃

Si les objectifs que tu t’es fixés te semblent difficiles à atteindre et que cela ne vient pas de ta motivation… tu pourrais peut-être prendre un moment pour t’interroger sur ton organisation et la gestion de ton temps ? Il y a certainement des choses que tu peux faire évoluer !

Essaie de prendre du recul sur les mois passés et te remémorer ce qui a fonctionné ou non. Quoi d’autre est possible pour que ça fonctionne encore mieux à l’avenir ? Si tu as l’habitude de te faire des bilans mensuels, la réflexion devrait être assez rapide… y’a plus qu’à (mettre en place les « bonnes » actions) !

… et pour faire le vide ! 🧹

Quand je suis bien occupée par les projets de mes clientes, il y a des choses qui pourraient avoir tendance à passer à la trappe ! Dans ce cas, je suis contente d’avoir des moments plus calmes pour faire en sorte de vider mes To-Do lists… À bon entendeur, les tâches que je mets de côté sont souvent de l’ordre du tri. Que ce soit dans mes boîtes mail (et c’est pas top pour la planète 🌍), mes favoris, mon ordinateur ou… dans les tiroirs de mon bureau. 

C’est aussi le bon  moment pour actualiser et optimiser le SEO d’anciens article ou mettre à jour ton site / tes photos. D’ailleurs, ça fait 2 fois qu’on me demande d’installer la fonction « recherche » pour les articles de mon blog et… je ne l’ai toujours pas fait (edit mi-avril : maintenant c’est bon)

Et ça, ce n’est que sur le plan professionnel ! Un grand tri à la maison ça fait du bien aussi. Plutôt adepte de minimalisme, j’ai vite tendance à me sentir débordée si je m’entoure de trop de choses inutiles 🤯. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles, chaque soir, je fais place nette sur mon bureau (pour tout caser dans mes tiroirs ; bordel à moyen terme assuré… !).

Peaufiner ta stratégie de communication

Soigner tes réseaux pro’ 🤝

Ça peut être judicieux de profiter de cette baisse d’activité pour mettre à jour ta bio Instagram ou ton profil LinkedIn. Selon ton activité, pense aussi à faire une actualisation des informations visibles sur les annuaires pro’ auxquels tu es inscrite. Si tu me lis mais que tu n’es pas coach, ni infopreneure, tu as peut-être des profil sur des plateformes comme Malt, Crème de la Crème ou UpWork. N’hésite pas vérifier s’ils sont bien raccords avec ce que tu fais. L’entrepreneuriat ce n’est pas un long fleuve tranquille… ton activité sera inévitablement amenée à évoluer.

Que ce soit en période de confinement ou lors d’une simple diminution d’activité, c’est essentiel de continuer à échanger : avec tes proches et tes amis bien sûr, mais aussi avec tes clients et avec d’autres freelances. Pourquoi pas en profiter pour réfléchir aux partenariats à venir ? C’est peut-être le moment pour poser les premières pierres d’une stratégie d’influence avec les « inspirateur.rices » de ton secteur.

Optimiser tes pages et tes tunnels de vente 👌

La période aussi est particulièrement bien choisie pour soigner tes tunnels de vente. Je ne dis pas qu’il faut en profiter pour vendre à tout prix, mais optimiser ce sera déjà un bon début 🙂 Si tu n’en as pas c’est l’occasion parfaite pour faire quelque recherches à ce niveau-là ; outils existants, fonctionnement… Et bien sûr, n’hésite pas à relire et à actualiser tes pages de vente pour qu’elle te permette encore plus de conversions.

À l’heure où j’écris cet article, de nombreuses personnes sont contraintes de rester chez elles ; elles ont donc plus de temps pour lire, regarder des lives, participer à des challenges, assister à des webinaires… tout ça, ça peut constituer une excellente porte d’entrée dans ton tunnel de vente 💡 C’est le moment d’enrichir ta liste d’e-mails et peut-être même de créer ta newsletter si tu n’en as pas ! Tu peux aussi en profiter pour apporter de la valeur ajoutée aux clients que tu ne peux pas voir. Par exemple, si tu es coach sportive, ça pourrait être intéressant de proposer un cours collectif, en visio, à tes élèves. Si tu es coach en nutrition, pourquoi ne pas créer un livret de recettes contenant peu d’ingrédients ?

Créer du contenu, toujours du contenu ! 🖇

J’en arrive donc à t’inviter à profiter de cette période pour créer du contenu : posts, articles, newsletters, podcasts, vidéos, infoproduits… Il y a des chances que tes prospects passent plus de temps sur les réseaux sociaux dans les prochaines semaines, alors essaie de leur offrir du contenu régulièrement, qu’il soit gratuit ou non.

Et surtout, n’hésite pas à prendre un peu d’avance 🚀 ; tu te remercieras dans les mois à venir ! Si tu peux rédiger et programmer tous tes contenus, c’est parfait. Mais lister tes idées et commencer quelques plans, c’est déjà pas mal. 

Transformer une baisse d’activité en une période d’apprentissage

Suivre des formations 🤓

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu n’es pas sans savoir que j’adore apprendre et expérimenter. J’estime que continuer à se former, c’est essentiel à tout métier. Peu importe le domaine, que tu aies un diplôme ou que tu sois autodidacte ! Ainsi je ne peux que te conseiller de profiter d’une période creuse pour te former. Personnellement, je ne compte plus le nombre de fois où je me dis que j’ai envie d’apprendre telle ou telle compétence sans avoir le temps de me pencher dessus faute de temps…

Si tu as tendance à acheter des formations sans forcément les terminer, c’est peut-être le moment de t’y remettre. Sinon, c’est le moment de définir ce que tu veux apprendre. Ceci dit… pour certaines choses, il vaut mieux déléguer. C’est parfois dur déléguer quand on se lance, mais personnellement, je me résonne de plus en plus sur le sujet… Si ça peut me permettre d’apporter de la valeur ajoutée à mes clientes en bout de course, j’y vais. Si c’est juste pour répondre à un besoin ponctuel, je délègue. Pour définir tes besoins en formation, n’hésite pas à faire le point sur tes compétences actuelles et à lister celles dont tu aurais besoin pour : répondre aux problématiques de tes clients, atteindre tes objectifs et continuer à développer ton entreprise.

Te former autrement 👉

Si tu n’es pas adepte de formations, tu as aussi tout un tas de ressources intéressantes pour développer tes connaissances et tes compétences : coaching (même si tu es coach), podcasts, tuto, bouquins… Là encore il y a de quoi faire !

J’en profite d’ailleurs pour te rappeler que j’ai un partenariat en place avec la bibliothèque de résumés détaillés Koober ! Ça te permet de profiter d’une remise de 10€ sur ton abonnement annuel avec le code KORUVIBES.

Enfin, le meilleur moyen de se former c’est de mettre en pratique ! Si en faisant le point ou en faisant du tri… tu as remarqué que certaines choses n’étaient pas au point dans ton entreprise, n’hésite pas à en tester de nouvelles ! Tu passes trop de temps à répondre à tes messages, ta facturation te demande un temps fou ? Ne serait-ce pas le bon moment pour tester de nouveaux outils ? Ou de trouver quelqu’un pour t’assister sur certaines tâches ?

Prendre du temps pour Toi

Je crois que c’est la chose que je conseille le plus à toutes les jeunes entrepreneures avec qui je travaille… Car elles ont souvent tendance à chercher à être dans le « faire » et à s’épuiser. Une période creuse ça peut donc être une invitation à te reposer et à prendre soin de toi en « attendant » que ton activité redémarre. En période de rush, on peut avoir tendance à s’oublier… Alors n’hésite pas à t’offrir une double dose de douceur lorsque ton emploi du temps te le permet !

Je suis la première à avoir du mal à m’arrêter 🤦‍♀. Même quand je me pose, j’ai du mal à résister à la tentation d’ouvrir un livre « utile », de réfléchir à l’avenir du studio ou de travailler sur mon mindset. Et pourtant, je sais qu’à chaque fois que je fais une vraie coupure avec mon entreprise, je n’en ressors que plus inspirée et plus motivée ! Du coup, même si je n’ai pas plus de temps libre que d’habitude en cette période de confinement, je vais essayer de  lever le pied aussi !

Pour conclure

Une période creuse dans ta vie de freelance, ça n’a rien d’alarmant, au contraire ! J’espère que cet article t’aidera à relativiser sur les prochaines semaines si ton activité est impactée par l’épidémie de Covid-19. Mais j’espère surtout qu’il te permettra de voir la difficulté comme une invitation à évoluer, faire preuve de créativité et de douceur envers toi-même ✨

Laisser un commentaire

treize − 2 =