Entrepreneure : Pourquoi travailler ton rapport à l’argent ?

L’argent, voilà une thématique essentielle et fascinante dont j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, que ce soit sur le blog ou sur Instagram. En France, parler d’argent c’est tabou, celles et ceux qui parlent librement de leurs revenus sont vus comme peu modestes ou vantards… Depuis quelques mois, je trouve que la parole se libère. Et tant mieux ! Du coup, j’ai eu envie d’en parler ici car, quel que soit le domaine où tu entreprends, travailler ton rapport à l’argent ne peut être que positif. Non, l’argent n’est pas mauvais et oui, tu mérites d’en gagner ! ⚡

L’argent fait partie des essentiels de nos vies modernes

Que cela nous plaise ou non, notre société est basée sur l’argent. Tout s’achète et ce n’est pas Octave Parango qui dira le contraire.

Il y a des gens qui vivent sans argent, ou avec très peu d’argent, par choix. Peu, mais il y en a. Ceci dit, comme moi, tu as certainement un pied dans le système et tu as donc besoin d’argent pour te loger, te nourrir, t’équiper… Pour répondre à ces besoins, tu as besoin d’avoir un minimum de revenus. Tu l’as peut-être expérimenté, avoir un travail salarié est un bon moyen d’obtenir la gratification financière nécessaire pour couvrir tes dépenses. Souvent, cela te permet aussi un petit « bonus » pour te faire plaisir, gâter tes proches, partir en voyage ou mettre de l’argent de côté. C’est toujours bienvenu ! 🙌

Mais si tu me lis, il y a des chances que tu sois entrepreneure, ou en train de réfléchir à l’idée ! Tu es donc également consciente que l’argent qui va te permettre de vivre (et pas de survivre, tant qu’à faire), tu vas devoir le créer. Pour certaines, c’est là que commencent les difficultés. D’autant plus que si on y réfléchis : tant que ta première mission ne t’a pas rapporté d’argent, tu n’es pas entrepreneure. Si tu travailles sans gagner d’argent, c’est du bénévolat ou un hobby, mais pas de l’entrepreneuriat.

 L’argent n’est pas un tabou… 💵

La semaine dernière encore j’échangeais avec une entrepreneure qui n’avait aucune idée du montant auquel elle pourrait facturer son premier client, car elle n’avait pas de TJM (ni d’offre « toute faite »). Je ne compte pas non plus le nombre de personnes qui pratiquent des tarifs inférieurs à la valeur de leur travail ou qui font des remises à tout va. N’hésitez pas à écouter le podcast sur le syndrome du sauveur de The BBoost à ce sujet d’ailleurs.

Enfin, tout ça pour en venir au fait que tu ne dois pas avoir peur, ni honte de faire générer de l’argent. Mais en pratique, on a souvent peur d’en demander et on peut avoir du mal à valoriser son travail ! L’argent est une thématique sur laquelle nous sommes hautement conditionnés, mais ça ne doit pas être un tabou. On a tous des croyances autour de l’argent, bien souvent négatives : « L’argent change les gens », « L’argent est dangereux », « Les riches sont égoïstes », « L’argent, c’est pas pour des gens comme nous »… Ces idées préconçues viennent de notre éducation, mais aussi des médias et des institutions. Quoi qu’il en soit, avec de telles pensées, c’est normal de ne pas réussir à attirer l’argent dans sa vie 🤷‍♀. Fort heureusement, toutes nos croyances on peut s’en débarrasser !

… Ce n’est qu’une énergie comme une autre ✨

Tout est énergie : pour faire simple, puisque je ne suis pas une grande scientifique… Chaque individu et chaque objet est composé d’atomes, ce sont ces atomes qui « vibrent » et entraînent une certaine vibration énergétique pour chacun d’entre nous. Nous attirons naturellement tout ce qui vibre à une fréquence similaire à la nôtre. C’est sur ce principe que s’appuie la Loi de l’Attraction.

Oui, c’est spirituel. J’ai peut-être perdu certaines d’entre vous du coup… 😅 ! Ceci dit, je reste persuadée que nos pensées créent notre réalité. Je le dis régulièrement, tout ce que tu peux imaginer, tu peux le créer. Si tu es sans cesse en train de vibrer de l’inquiétude, la peur ou le manque, il y a de grandes chances que ça soit ce que tu attires…

Bon nombre de personnes voient l’argent comme une contrainte, ne serait-ce qu’en l’associant à un « il faut que ». Mais plutôt que de vibrer des énergies basses par rapport à l’argent, et si on essayait de l’aimer et de le respecter plutôt ? Aujourd’hui, je suis heureuse de payer des charges et des impôts, car cela signifie que je génère de l’argent. Je n’éprouve pas de sympathie, et encore moins de confiance envers l’État. Cependant, c’est signe je peux participer à la redistribution visant à réduire, au moins en surface, une partie des inégalités…

Mais tu n’as pas besoin d’argent pour être libre, ni heureuse ❌

J’avais envie d’aborder ce point dans mon article car l’argent est trop souvent associé à la liberté. Ainsi qu’au bonheur. Tu n’as pas besoin d’avoir un compte en banque qui déborde pour être libre, ni pour savourer ta vie. Tes plus grandes richesses sont en toi et elles résident dans les pensées et dans les choix que tu fais au quotidien. Être libre ça se décide. Être heureuse aussi. Les barrières qu’il y a dans ta vie, tu es la seule à pouvoir les pousser. Et si tu ne le fais pas, n’hésite pas à te demander « qu’est-ce que j’y gagne ? ». On a souvent des bénéfices cachés quand on pérennise une situation qui ne nous convient pas.

Pour te donner un exemple, je ne suis pas ravie de vivre en ville. Encore moins en cette période de confinement. Mais je ne déménage pas en bord de mer car je souhaite rester près de mon copain (qui étudie à Nantes). Ça nous permet aussi d’éviter de payer 2 loyers et de pouvoir épargner/investir à côté. J’y trouve mon compte pour le moment et, sachant que je ne souhaites pas faire changer les choses, je fais en sorte de chercher le positif plutôt que le négatif dans cette situation. Et mine de rien, ça m’aide a ne pas me sentir coincée ou amère.

Parmi toutes les raisons pour lesquelles je te conseille de travailler ton rapport à l’argent, je ne peux pas te dire que ça te rendra plus libre ou plus heureuse. Il n’y a que toi qui peut agir là-dessus, tu es la seule personne responsable de ce qui t’arrive. Cette notion de responsabilisation peut être culpabilisante, mais personnellement ça m’a beaucoup aidé à évoluer. Ainsi qu’à arrêter de nourrir des attentes envers les autres…. plus souvent génératrices de frustrations que d’abondance.

Tu es parfaitement légitime à gagner de l’argent

En soi, tout le monde peut gagner de l’argent ; on a toutes la capacité de créer les sommes que l’on désire. Certaines se contentent de peu, et tant mieux pour elles. Mais beaucoup rêvent de plus tout en étant convaincues que ce n’est pas possible, pas accessible. Alors, ce n’est pas parce que tes parents t’ont dit que votre famille ne serait jamais riche que tu ne peux pas le devenir. Tout comme ce n’est pas parce que tu es une femme que tu ne peux pas gagner 4000€ de plus que ton mec. Ce n’est pas non plus parce que tu entreprends dans le domaine de l’accompagnement ou de la spiritualité que tu ne peux pas avoir d’ambitions financières.

Du coup, je le répète, on a toutes la capacité de créer de l’argent. On est toutes légitimes de le faire (l’éthique derrière, c’est autre chose). Ce n’est pas parce que tu gagnes de l’argent que les autres en manqueront. Ce n’est pas parce que tu vends 3 mois de coaching à 3000€ que la personne ta cliente potentielle va finir à la rue. Si une personne veut travailler avec toi, elle s’en donne les moyens, elle crée plus d’argent à son tour. Ce n’est pas à toi de baisser tes tarifs.

L’argent est un outil de réalisation 💫

Par ailleurs, cette dernière phrase me fait penser que, certaines personnes ne visent pas de hauts revenus, car elles estiment ne pas avoir besoin de plus. Pourquoi pas. L’argent n’est pas un but en soi, on est d’accord, mais ça reste un outil qui peut te permettre de transformer ta vie. Et celle des autres !

Personnellement, je me suis rendu compte que bien « gagner ma vie » me permet d’investir en moi. Premièrement, une partie de l’argent que je créé me permet de développer mes compétences et d’être encore plus pertinentes pour mes clientes. Ensuite, cela me permet également de continuer mon chemin de développement personnel et spirituel 🌙. Par ailleurs, l’argent que je gagne me permet aussi de faire des dons régulièrement ou d’avoir la possibilité de soutenir les projets/commerces qui me parlent.

L’argent apporte un certain équilibre à ta vie ⚖

Pour terminer, j’aimerais préciser que, selon moi, l’argent s’insère dans un tout. Fin 2019, je te partageais un article pour t’aider à atteindre tous tes objectifs. Je te proposais pour faire un bilan des mois écoulés en utilisant une Life Wheel. Je t’invitais ensuite à travailler sur l’amélioration des différents domaines de ta vie en fonction de tes priorités. Après avoir pas mal échangé avec Lisa, l’une des mes clientes adorées, sur le sujet, j’aimerais faire quelques ajouts à cet article… 

Tout est une question d’équilibre, et de nombreux éléments participent à ton équilibre. Si tu es au top du top dans ton business et dans l’environnement dans lequel tu vis, mais que tu te rapproches de 0 en ce qui concerne tes finances ou ta vie sociale… tes priorités devraient se tourner vers ces 2 aspects de ta vie. En effet, tu peux être passionnée par ce que tu fais, mais si tu ne gagnes pas suffisamment d’argent ou que tu n’as plus de vie sociale… à un moment, je pense que ça va coincer 🤯.

 

Pour conclure…

Après presque 1 an et demi d’entrepreneuriat, je suis fière de constater que mon rapport à l’argent a considérablement changé. Les inquiétudes que projetaient mes proches sur moi par rapport à ça n’ont plus lieu d’être. Je suis aujourd’hui convaincue que je peux créer l’argent dont j’ai besoin, je vois d’ailleurs mon entreprise comme une source de création infinie, à différents niveaux. Et j’espère vivement que ma réflexion pourra t’aider à prendre conscience que l’argent ne doit plus être un tabou, l’aimer ou aimer en gagner n’a rien de vulgaire ou d’indécent 😉.

Laisser un commentaire

huit + deux =