5 réflexions essentielles pour créer ton site Internet

Si créer ton site Internet n’est pas forcément nécessaire au démarrage de ton activité, il s’avère quand même être un allié essentiel pour développer ton business comme on l’a vu dans cet article. Mais un site web, ça ne se crée pas en un claquement de doigts. En effet, ça demande un peu de réflexion en amont et c’est le sujet que j’ai décidé d’aborder aujourd’hui. Ensemble, on verra comment préparer au mieux la création de ton site web, que tu le crées seule ou que tu délègues.

1. Clarifier ton projet entrepreneurial avant de créer ton site Internet

Pour commencer, je conseille à toute personne qui souhaite créer son site web d’avoir mené une « vraie réflexion » sur son entreprise. C’est inévitable, n’importe quel webdesigner consciencieux te demandera quel est ton domaine d’activité, à qui tu veux t’adresser, quel message tu veux faire passer… et j’en passe.

Être au clair avec ton activité ⭐

À ce titre, je t’invite à réfléchir sur l’entrepreneure que tu es, sur tes valeurs, ta clientèle idéale… Car finalement, c’est la combinaison de ces différents éléments qui te permettra de te démarquer. Ce sont les raisons pour lesquelles tes client.e.s te choisiront toi plutôt qu’un.e autre prestataire. La concurrence n’existe pas ; si tu es alignée et cohérente, tu attireras les « bonnes » personnes. J’insiste là-dessus, car in fine, ton site Internet c’est une porte d’entrée dans ton univers. Il n’a pas besoin de plaire à tout le monde, seulement à ta clientèle idéale ; il doit donc refléter ta personnalité et ta façon de travailler. 

Par ailleurs, comme dans mon article sur l’identité visuelle, je te conseille de t’entraîner à pitcher ton activité simplement. La phrase « J’aide QUI à faire QUOI en COMMENT » peut t’être utile. Ensuite, d’un point de vue graphique, c’est ton identité visuelle complète qui viendra sublimer l’entrepreneure que tu es et les valeurs que tu portes.

Être au clair avec tes objectifs 🎯

Enfin, je t’invite à réfléchir sur tes objectifs à plus ou moins long terme pour que ton site puisse t’aider à les réaliser. Ce dernier point rejoint le fait que tu ne vas créer ton site ou ton blog « parce que tout le monde en a un ». Mais plutôt pour répondre à un objectif précis : gagner en visibilité, gagner en expertise, promouvoir un produit/service particulier, vendre tes produits/services en ligne…

Et bien sûr, je ne peux que te conseiller, une fois de plus, de faire en sorte que ton objectif soit SMART !

2. Le nom de ton site Web

Si tu as déjà lancé ton activité, et que tu es présente sur certains réseaux sociaux, tu as peut-être déjà le nom de ton entreprise. Si ce n’est pas le cas, il va falloir que tu trouves un nom pour ton business. C’est essentiel pour créer ton site internet puisque cela te permettra de réserver ton nom de domaine. C’est à dire l’URL qui mènera vers ton site ou ton blog ! Ce nom, ça peut être un nom « commercial » (comme le Studio Koru), plus ou moins créatif. Ça peut aussi être la combinaison de ton nom et de ton prénom, ou la combinaison de ton prénom et de ton activité.

À propos du Studio… 🖖

Le mot « Koru » est apparu comme une évidence pour moi lorsque j’ai commencé à réfléchir à mon projet. J’ai découvert ce terme l’année de mes 20 ans, en faisant des recherches pour un tatouage. Dans la culture Maori, Koru c’est la jeune fougère qui se déroule. Sachant que le végétal et la nature en général m’inspirent beaucoup, ça m’a parlé. Et cherry on the top, c’est un symbole de renaissance, de croissance, de force et de paix. Autant de valeurs qui collent à la peau du studio puisque j’ai pour mission d’accompagner les entrepreneures du mieux-être à gagner en visibilité, de façon à ce qu’elles puissent aider un maximum de personne à évoluer.

3. Ton hébergement

Une fois que tu auras choisi le nom de ta boîte, tu vas pouvoir réserver ton nom de domaine. Il te restera juste à choisir l’extension qui te plaît. J’oriente mes clientes vers le .com qui vient « naturellement », mais le .fr est aussi très pertinent. Et parfois des extensions comme .pro / .fitness / .yoga… peuvent apporter une touche d’originalité, mais sont souvent plus chères.

Il faudra aussi que tu fasses héberger ton site Internet de façon à ce qu’il puisse être disponible en ligne à n’importe quel moment. Il existe de nombreux hébergeurs et tous proposent des fonctionnalités différentes. Une petite comparaison des différentes offres peut être utile avant d’arrêter ton choix. Voici quelques axes de recherches : OVH, O2Switch, WP Serveur, Infomaniak (Suisse), BlueHost (US)… Ceci dit, tu pourras toujours changer d’hébergeur par la suite si tu n’es pas satisfaite !

4. Le design

Pour commencer, je t’invite à définir l’identité visuelle (ou au moins une base) de ton entreprise, car c’est sur elle que s’appuiera la réalisation graphique de ton site. Comme je l’ai sous-entendu plus haut, ton site c’est une extension de toi et de ton business. Les différents éléments graphiques avec lesquels tu communiques auront donc leur place sur ton site. Ton logo bien sûr, mais aussi tes couleurs, tes polices, les motifs, tes photographies…

En te baladant sur le Web, tu as peut-être repéré des sites qui te plaisaient. Ou pas ! N’hésite pas à les mettre de côté pour les transmettre à la personne qui réalisera ton site ; ce sera un bon support pour inspirer les maquettes de ton propre site. Si tu souhaites réaliser toi-même ton site, ça te sera aussi très utile pour piocher quelques inspirations, que ce soit en termes de design ou de fonctionnalités.

Par ailleurs, comme je te l’expliquais dans mon article sur WordPress, il existe des centaines de thèmes prêts à être utilisés. Tu peux tout à fait en acheter un et le personnaliser selon ta charte graphique et tes envies. Même si les « templates » sont pratiques, je pense qu’ils ne doivent pas constituer une fin en soi si tu veux que ton site soit unique et remarquable.

5. Ton contenu

Le contenu de ton site Internet va venir soutenir la réalisation de tes objectifs. Il y a des pages indispensables. C’est le cas de l’accueil, de la page à propos ou de la page contact… Mais il y a aussi des éléments qui seront plus spécifiques à tes besoins. À savoir une partie blog, une boutique, un espace membres… Une fois que tu auras listé ces différentes pages, tu vas pouvoir construire l’arborescence (le plan) de ton site.

Ensuite, il va falloir que tu rédiges, ou que tu fasses rédiger, le contenu des différentes pages de ton site. Pas besoin de long discours, veille simplement à ce que ton message soit clair et qu’il reflète celle que tu es. Évidemment, je te conseille aussi de faire en sorte que ton contenu texte soit conforme aux attentes des moteurs de recherches : phrases courtes, insertion de mots clés, richesse lexicale…

Enfin, la réflexion initiale sur les différentes pages que tu souhaites voir sur ton site t’aura peut-être aussi permis de dégager certaines fonctionnalités que tu aimerais mettre en place : prise de rendez-vous en ligne, espace privé… N’hésite pas à les lister pour les mettre en place au moment de la création !

Pour conclure…

Si tu t’apprêtes à crée ton site Internet, je pense que cet article sera utile. Une fois que la partie réflexion est prête, ne tarde pas trop à passer à l’action 😉. Je t’invite à me contacter si besoin.

Laisser un commentaire

neuf + 20 =